Association Dystopia

www.dystopia.fr

CRUcover1ere.jpgSLFbcover1erok.jpg

Nous venons de réceptionner 1000 exemplaires de chaque titre avec en bonus des marque-pages signés Laurent Rivelaygue :

signets_dystopia-agrati.jpgsignets_dystopia-antho.jpg

Les envois des précommandes partiront en fin de semaine de même que premiers stocks aux librairies qui nous référencent.

Le lancement de Cru, de Sur le fleuve et des deux premiers Dystomarque-pages se fera en présence de luvan et Léo Henry à la librairie Charybde mardi 5 novembre à partir de 17h dans le cadre de la sixième édition des Dystopiales. Seront aussi de la fête : Jean-Pierre Andrevon, Jacques Barbéri, Nathalie Peyrebonne et Christian Léourier (côté Scylla). Plus d'infos dans les jours qui viennent...

Nous sommes équipés pour la fin d'année (et celles qui suivent). Et vous ?

by Laurent Rivelaygue :

signets_dystopia-agrati.jpgsignets_dystopia-antho.jpg

Tout le Dystocatalogue est désormais disponible (ou commandable en cas de rupture de stock provisoire) à l'adresse suivante :

Librairie du MK2 Quai de Loire

7, quai de la Loire

75019 Paris

01 44 52 50 70

Horaires :

du lundi au vendredi de 12h à 21h30

samedi de 12h à 22h30

dimanche de 12h à 20h

Et pour fêter ça, l'association Dystopia sera invitée à la quatrième rencontre de la petite édition organisée par les libraires du MK2 Quai de Loire le vendredi 11 janvier à partir de 19h. Au programme : présentation, lectures, rencontres et dédicaces de Mélanie Fazi et Laurent Rivelaygue.

Venez nombreux !

Frontières est une revue numérique disponible gratuitement ici

Frontiere2couv.jpg

En plus d'une longue interview du Dystocrew, un focus sur le spectacle Des gens vivaient ici  inspiré par Yama Loka Terminus, des dessins de Laurent Rivelaygue et de Stéphane Perger, vous trouverez en plus une critique très enthousiaste du recueil d'Yves et Ada Rémy Le Prophète et le Vizir :

"Deux textes pour un court recueil qui n'en constitue pas moins une brillante résurrection pour les Rémy."

A télécharger et à faire circuler sans modération donc.


Pour la première fois, l'association Dystopia participera au salon L'Autre Livre - Salon des éditeurs indépendants qui se déroulera à L'Espace des Blancs manteaux, 48 rue vieille du temple 75004 Paris (M : Hôtel de Ville). Vous pourrez y croiser sur notre stand les auteurs suivants :

Vendredi 16 novembre de 14h à 22h : à partir de 14h Yves et Ada Rémy
Samedi 17 novembre de 11h à 21h : à partir de 14h Yves et Ada Rémy & Mélanie Fazi
Dimanche 18 novembre de 11h à 20h : à partir de 14h double lancement Tadjélé - Récits d'exil, troisième recueil autour de Yirminadingrad et de la première anthologie de Dystopia avec Léo Henry, Stéphane Perger et Jean-Marc Agrati

LAL2012.jpg

Vous n'aurez aucune raison de les manquer puisque le samedi 17 novembre, les mêmes Léo Henry, Stéphane Perger et en plus Laurent Kloetzer seront à la librairie Charybde (129, rue de Charenton 75012 Paris M : Gare de Lyon) entourés de Laurent Rivelaygue de 15h à 17h et de Jean-Marc Agrati de 15h jusqu'au bout de la nuit...

Du beau monde, de l'enthousiasme et un quadruple (?) lancement pour les deux Dystonouveautés de novembre :


 antho01couv.jpgFinaleTadjelecov1col.jpg

Dans le cadre d'un festival littéraire et rock organisé par Le Grand Café Français à Aubenas (en Ardèche), Jean-Marc Agrati sera invité et signera L'apocalypse des homards.

BAZARROCK_flyer.jpg

Tous les détails de la programmation sur le site du Grand Café Français.

Comme promis avant-hier, voilà l'intégralité de la couverture de la première anthologie de l'association Dystopia :

antho01totale.jpg

Elle est signée Laurent Rivelaygue.

En novembre prochain paraîtra la première anthologie Dystopia.

Au sommaire :

Lisa Tuttle : Le vieux M. Boudreaux (sélectionnée et traduite par Mélanie Fazi)

Jean-Marc Agrati : BLANCHE-NEIGE

Yves et Ada Rémy : Coups de pistolet dans la forêt

Robert Holdstock et Garry Kilworth : L'arbre aux épines

Jacques Mucchielli : Journal anticipé d'un écrivain mythomane (inédit)

Benjamin Dromard : Interview de Léo Henry, Jacques Mucchielli et Stéphane Perger (inédit)

Henry/Mucchielli : Premières pages de Sur le Fleuve

          


Ces 288 pages permettront à ceux qui suivent Dystopia d'en (s)avoir un petit peu plus (les réfractaires au numérique pourront lire Le vieux M. Boudreaux de Lisa Tuttle et BLANCHE-NEIGE de Jean-Marc Agrati qui ne sont disponible pour l'instant qu'en version numérique). Et pour ceux qui ne nous connaissent pas encore, voilà un bon moyen de tester la ligne éditoriale de l'association.

Coups de pistolet dans la forêt d'Yves et Ada Rémy et L'arbre aux épines de Robert Holdstock et Garry Kilworth sont deux novellas depuis bien trop longtemps introuvables.

Journal anticipé d'un écrivain mythomane est le dernier texte que nous a laissé Jacques. Il l'avait écrit à l'époque de la rédaction des nouvelles qui composent Yama Loka Terminus.

L'interview qui suit a été réalisée en 2010 à la suite de la publication de Bara Yogoï.

Enfin, en cadeau bonus, vous pourrez lire les premières pages du roman de Léo et Jacques : Sur le Fleuve disponible en intégralité et en version numérique depuis quelques mois ici.

La couverture de cette anthologie a été réalisée par Laurent Rivelaygue qui avait déjà donné un visage à L'apocalypse des homards de Jean-Marc Agrati :

antho01couv.jpg

Après-demain, on vous la dévoile en intégralité...

Sans titre-1

C'est la nouvelle Fin du sucre étanche qui a été sélectionnée pour figurer au sommaire du numéro été 2012 de la revue Le Zaporogue.

L'intégralité du Zapo en téléchargement gratuit ici. Et en version papier .

Faites tourner !

l’apocalypse des homards2.indd

D'autres nouvelles de supermarchés dans le recueil L'apocalypse des homards dans sa version intégrale en papier ici et en numérique avec quelques textes en bonus par ...

Bonne lecture.

Pour celles et ceux qui voudraient découvrir les textes de Jean-Marc Agrati, voici quelques pistes :

La nouvelle On foutait que dalle lue par Lucas Moreno sur Utopod, c'est ici.

Soirée destruction sur La Spirale par .

Le punisseur au sommaire de la revue numérique Angle Mort de ce côté-là.

Et une interview pour aller plus loin sur ActuSF.

Sans titre-1

"Sauvagerie explosive, transgressions, vendetta et exutoire du sexe – Jean-Marc Agrati expose nos perversions et nos tréfonds dans un univers violent, bizarre souvent onirique, très visuel, avec un humour et un imaginaire salvateurs.

C'est tout simplement énorme."

C'est MarianneL qui écrit ça et vous pouvez lire son avis en entier ici.

l’apocalypse des homards2.indd

Nous rappelons pour celles et ceux qui auraient du mal à se procurer les livres édités par l’association Dystopia qu'ils sont en vente en VPC ici. Et en version numérique . La liste des points de vente dans lesquels vous aurez le plus de chance de les trouver en permanence ou de les commander facilement est .

Sans titre-1 "Le style d'Agrati, d'une fraîcheur toujours renouvelée, évoque ainsi la plume d'un Bukowski et celle d'un Ballard. Des auteurs qui ont déjà étés évoqués pour ses premiers textes, mais je trouve qu'avec cette Apocalypse des homards il se rapproche vraiment des œuvres maîtresses des auteurs sus-cités (et tout particulièrement de La foire aux atrocités de Ballard dans lequel on retrouve cette segmentation expérimentale de la narration). Qui plus est, l'application manifeste d'Agrati dans la construction de ses phrases et dans le choix du vocabulaire font de ses nouvelles des petites perles hautement littéraires."

Voilà, on a trouvé ça sur le forum de Tortillapolis, "Bukowski" et "Ballard" ? de quoi faire rougir un Agrati... L'intégralité du post est ici.

Nous vous rappelons que désormais L'apocalypse des homards est aussi bien disponible en version numérique ici (avec quelques suppléments savoureux) qu'en version papier pour les réfractaires aux 0 et aux 1 de ce côté-là.

Bonne découverte...

Affiche_Dystopiales_2_240112.jpgSur le blog d'Imaginelf, Lelf en binôme avec Herbefol qui vient squatter ont passé un très bon moment : Hop !

Eve ensuite n'a pas été déçue non plus et reviendra : HopHop !

Tigger Lilly sur son Dragon galactique était revenue à cette deuxième édition pour obtenir une deuxième triple dédicace : HopHopHop !

Et pour terminer sur cette rencontre "intense", Mélanie Fazi vous en dit quelques mots sur son blog.

Sans titre-1

...sur la toile :

Du côté de la Noosfere, c'est Stéphane Gourjault qui dégaine encore le premier :

"En se complétant, en se répondant, les 84 nouvelles et shots de L'Apocalypse des homards forment un ouvrage dont l'ensemble se révèle supérieure à la somme des parties qui le composent. Plus qu'un simple recueil, le dernier né des éditions Dystopia est un pamphlet fou, violent, exalté, provocant, à lire en entier. Mais à petites doses pour éviter l'overdose." L'intégralité de la critique : c'est par ici.

Sur le blog d'Efelle ensuite, son avis entrecoupé de morceaux (bien) choisis :

"Au final, L'apocalypse des homards est un recueil frappant, parfois énigmatique, qui ne laissera personne indifférent, que ce soit sous forme d'adhésion ou de rejet. Une expérience intéressante et globalement un bon moment." Par pour tout lire.

"Volontiers porté par un rire régressif, une trivialité d'enfant malade, le désespoir d'Agrati se caractérise par une jubilation de tous les instants, ce qui donne à ses textes une dimension pantagruélique assez singulière. [...] Reste qu'au-delà de ces considérations, Agrati construit de recueil en recueil, d'obsession en obsession, un corpus à nul autre pareil et creuse l'écart avec la masse grouillante et panurgique de ses contemporains." Tels sont les mots d'Antoine Chainas sur son blog.

Du côté de Culturopoing :

"En creux, transparaît ce monde brutal et pitoyable, économique au lieu d'humain, se dessine à traits grossiers une fresque sur la liberté et les pulsions, l'homme et le social, les conflits entre espaces intérieurs/extérieurs, publics/privés." Bref, Gee Wee a pris une claque. Pour le détail, suivez le guide.


Pour finir, sur le blog de Mademoiselle le 6 on pourra lire :

"L’écriture est efficace, fine, élégante. L’Apocalypse des homards est de ces livres dérangeants qu’on est contents d’avoir terminés mais qui restent, parce que se dépassant eux-mêmes.
À lire donc." C'est ici que ça se passe.

...et dans la presse :

Dans Bifrost n°65,pas un mais deux retours plus que positifs :

Celui de Pierre-Paul Durastanti tout d'abord : "C'est un kaléidoscope violent et cradingue. Avec du sang, du foutre, de la merde. Des apocalypses, oui, collectives et devinées, ou bien individuelles et exposées. Les textes les plus psychologiques, sur la mort de l'amitié, sur la vieillesse et ses perditions, sur les renoncements du quotidien, sur le travail (Agrati dit "la bosse") et son esclavage plus ou moins consenti, sont poignants, l'air de rien."

Puis dans le Coin des revues, Gilles Dumay enfonce le clou à propos de la nouvelle "Le Punisseur" (que vous pourrez lire en ligne et en totalité ici dans le numéro 5 de la revue numérique Angle Mort) : "[...] un de ces textes coup de poing, sans concession, comme on les aime chez Bifrost. Une nouvelle qui tient avant tout par son écriture impeccable."

L'apocalypse des homards est aussi sélectionné dans le n° 96 de CQFD avec un extrait du shot Éclatement des bulles ainsi que dans le Chronic'Art n°75 : "Agrati déploie son imaginaire bizarroïde, fait de sinistrose capitaliste, de perversions sexuelles et d'explosions de violence. [...] Une seule certitude : on a jamais lu ça ailleurs." Article signé Pierre Jouan.

Nous vous rappelons que L'apocalypse des homards de Jean-Marc Agrati est désormais disponible en version numérique ici en plus de la version papier commandable .

Affiche_Dystopiales_2_240112.jpg

Quelle meilleurehomards-noel.jpg occasion pour lancer notre plateforme numérique ? Les éditions Dystopia pensent à vous, et vous proposent sans attendre de quoi commencer à remplir toutes ces liseuses trouvés ce matin au pied du sapin !

Et c'est Jean-Marc Agrati qui ouvre le bal avec son recueil L'apocalypse des homards, vendu 6,00 € et enrichi pour l'occasion de cinq textes inédits par rapport à la version papier :

  • Blanche-neige
  • Ce pied n'est qu'un bloc de pénombre
  • Est-ce que tu as une torche ?
  • Et je suis devenu une petite lumière
  • Lettre à un éditeur

Comme tous nos futurs livres numériques, L'apocalypse est proposé en PDF et ePub sans DRM. Une fois acheté, le livre sera téléchargeable depuis votre bibliothèque numérique à volonté et dans tous les formats proposés. Vous pourrez également télécharger d'éventuelles mises à jour des fichiers sans frais supplémentaires.

Au cours des prochaines semaines, suivront de nombreux nouveaux livres numériques, qu'il s'agisse de nos livres déjà parus sur papier, de rééditions de livres injustement devenus introuvables et d'ouvrages inédits comme très bientôt Sur le fleuve de Léo Henry et Jacques Mucchielli.

N'hésitez pas à nous faire part de toute remarque ou difficulté rencontré au cours de l'achat, du téléchargement ou de la lecture de nos livres numériques.

Un joyeux noël à tous !

Et il ressemble bien à ça :

Sans titre-1Comme promis, l'auteur de L'apocalypse des homards et l'illustrateur Laurent Poison-Chien Rivelaygue signeront en bonne compagnie mardi 15 novembre entre 17h et 20h au restaurant Comme cochons dans le cadre des Dystopiales.

Puis vers 20h Jean-Marc Agrati sera kidnappé pour répondre aux questions de la famille Abdaloff pour un enregistrement exceptionnel de la Salle 101. Enregistrement en public au Nul Bar Ailleurs, 12 rue de Cotte Paris 12.

Venez nombreux et on vous refait ça tous les trois mois...

Sans titre-1

vient de partir chez l'imprimeur donc.

Nous attendons le BATdystopiaBosmab.png dans les jours qui viennent.

Toujours dans les clous pour une parution de L'apocalypse des homards fin octobre / tout début novembre... de cette année !

Le quatrième recueil de Jean-Marc Agrati va sortir dans les semaines qui viennent.

Sans titre-1

Si vous souhaitez le pré-commander et ainsi le recevoir dès sa parution où que vous soyez, vous pouvez d'ores et déjà passer par ici :

VPC Dystopia

Nous vous le posterons dès réception du premier tirage.

LOGODYSTO.jpg

Réservez dès aujourd'hui votre mardi 15 novembre 2011 car Lisa Tuttle participera à la première édition des Dystopiales.

A partir de 17h à la librairie Charybde, Lisa Tuttle sera très bien entourée de Mélanie Fazi bien entendu mais aussi - accrochez-vous bien - de :

Ian McDonald et Lucius Shepard

Le dessinateur Nicolas Fructus a qui l'on doit entre autres Kadath, le guide de la Cité Inconnue (Mélanie faisant partie du collectif) ou la couverture et illustrations intérieures du dernier recueil de Lucius Shepard : Le Dragon Griaule sera aussi de la fête.

Et ce n'est pas tout ! Jean-Daniel Brèque sera aussi parmi nous. On lui doit la traduction du Dragon Griaule mais aussi - entre de très nombreux faits d'armes - celle de cette merveille qu'est Le Quatuor de Jérusalem de Whittemore.

Cet événement n'aurait pas été possible sans la contribution des éditions du Bélial et des éditions Denoël. Un grand merci à eux.

A deux pas de Charybde, au Comme Cochons, vous pourrez boire un verre, papoter et vous faire signer les livres de :

Jean-Marc Agrati

Léo Henry

Jacques Mucchielli

Laurent Rivelaygue

Si on compte bien, grâce à la magie des casquettes multiples, nous vous offrons en une seule soirée une rencontre avec :

3 auteurs étrangers

5 auteurs français

2 traducteurs

2 dessinateurs

Bref, une très belle soirée en perspective...

- page 1 de 2