Dystopia

Actualité

21e critique de Nous qui n'existons pas

 

Sur Je ne suis pas MJ mais..., Eugénie (qui fait partie de la Dystoteam) fait un parallèle entre Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi et la façon de jouer les relations amoureuses dans le Jdr :

"En Narrativo-veganie, le fait de parler de sexe ou de désir ou d’amour à la table, c’est un peu une preuve de maturité. Que ce soit dans les échanges ou les appréciations sur les jeux, les pratiques, les podcasts, il y a une certaine valorisation de l’intimité, du fait de jouer des relations amoureuses ou sexuelles. Les jeux à deux ont la cote, les jeux sur les émois adolescents je t’en parle pas, les codes de la romance c’est le kiff, et les scènes de sesque c’est tout-à-fait adulte.

Je trouve certaines explorations fascinantes même si je passe au large. Que ce soit les jalons posés par des GNIstes de l’extrême qui osent se rouler des pelles en vrai (Love is all ) ou jouer nu.es dans un lit (La cigarette après l’amour) ou le transgressif assumé du côté de notre scène punk rôliste (Coelacanthe ou Chevalerie&Sodomie).

Mais je constate un certain décalage entre la promesse d’explorer les possibles dans ces parties que je ne jouerai jamais, et la façon dont on se retrouve souvent à aborder les relations, l’amour, le désir dans mes parties à moi."

Pour lire la suite de l'article, c'est ici.

Carpe Diem dédicacé en vente flash !

 

Pour toute commande passée sur le site avant dimanche 16 décembre midi, vous recevrez un exemplaire  dédicacé par Lise L. de Carpe Diem, sa première BD publiée (ou pourrez le faire parvenir à qui vous le souhaitez en nous précisant pour qui est la dédicace et à quelle adresse le poster dans la partie commentaires de la commande).

Les derniers envois de l'année se feront mercredi 19 décembre et en croisant les doigts, ils devraient être à temps au pied des sapins. 

Profitez-en pour compléter vos collections du Visage Vert, de Scylla, de Dystopia et offrez-vous un des petits  derniers de Léo Henry : Twin Peaks, 90210.

Joyeux Noël et bonne fin d'année !

 

Coup de cœur d'Atout Livre BD


Florian Sohard d'Atout Livre BD (54 Boulevard de Reuilly 75012 Paris) a lu et aimé Carpe Diem de Lise L.

Tellement qu'il l'a mis en pile à la caisse "tout près de la machine à carte bleue"...

 

 

Une tribune de Mélanie Fazi dans le Huffington Post


La tribune de Mélanie Fazi est en ligne sur le Huffington Post.

«"Je crois que je suis comme vous."

Ces mots que je ne pensais pas entendre un jour, on me les glisse parfois par mail, ou de visu en dédicace, depuis la sortie de mon livre Nous qui n'existons pas (éditions Dystopia Workshop). "Comme vous", c'est-à-dire: quelqu'un qui ne sait pas quel nom se donner, qui se croyait anormal·e, qui se croyait seul·e et découvre tardivement ne pas l'être.»

Retrouvez Mélanie Fazi jeudi 6 décembre à partir de 19 h à L'Astrolabe (4, villa de l'Astrolabe Paris 15) pour une rencontre autour de Nous qui n'existons pas bien entendu...

Une très belle critique de La Maison du Cygne

En attendant Nadeau a livré il y a quelques semaines une très belle critique de La Maison du Cygne d'Yves et Ada Rémy :

"À partir d’images simples – un château de sable comme cadre à la fois de l’enfance et de l’idéal, et son envers chaotique comme représentation du monde –, Yves et Ada Rémy ont construit un roman tenant du conte, de la fable et de la dystopie légère, à la fois caractéristique d’une époque et intemporel par la puissance de la nostalgie, celle de l’enfance aussi bien que de la société idéale."

Pour lire l'intégralité de la critique de Sébastien Omont, c'est par ici.

 

Francis Berthelot, Mélanie Fazi, Yves et Ada Rémy à Sèvres ce samedi !


La quinzième édition des Rencontres de l'imaginaire se déroulera à Sèvres samedi 24 novembre.

Côté Dystopia, Francis Berthelot, Mélanie Fazi, Yves et Ada Rémy seront sur place pour dédicacer leurs livres. N'hésitez pas, ils seront ravis de se trouver au pied des sapins.

La majorité des titres de notre catalogue sera mise en avant à la librairie. Vous pourrez en profiter pour compléter votre collection.

 

Et de 20.


Les Utopiales sont en train de se dérouler à Nantes et il vous reste quelques heures pour y croiser Mélanie Fazi (luvan n'y était qu'une seule journée).

Vingtième chronique de Nous qui n'existons pas sur le RSF Blog :

"Pendant longtemps, les nouvelles fantastiques qu’elle a écrit se sont nourries de ces réflexions, ces interrogations et du mal-être ressenti et certains lecteurs ont décelé les motifs cachés dans de ses textes. Et, un jour, la fiction n’a plus suffi. Les mots ont coulé : d’une encre virtuelle sur une page tout aussi virtuelle, mais avec un ancrage plus que solide dans le réel. Mais le billet non plus ne suffisait pas : il fallait creuser, gratter, chercher et partager, pour pouvoir être soi et pour s’autoriser à l’être. Dans Nous qui n’existons pas Mélanie Fazi se met à nu, sans fards, avec une belle dose de courage (il en faut pour accepter de voir le regard des autres potentiellement changer). Le texte, récit intimiste porté par une plume délicate et précise, reste lumineux et porteur d’espoir de bout en bout. Nous qui n’existons pas plaide aussi pour une plus grande tolérance dans l’acceptation de l’autre. Et sa portée en devient d’autant plus universelle."

Pour lire tout l'artcile de Lhisbei, c'est par .

 

  Page 3 sur 21