Dystopia

10 ans de Dystopia : 10 SP papier et 10 SP numérique à réclamer chaque mois - 4


Les 10 ans de Dystopia, c'est en juin 2020, mais nous anticipons afin de pouvoir remettre en avant notre catalogue. Nous nous y prenons donc 1 an à l'avance et nous ferons durer cette opération durant toute l'année 2020 (voire peut-être un peu après...).

Cette opération s'adresse avant tout aux libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs ou blogueuses. Si vous n'êtes rien de tout ça, vous pouvez toujours tenter votre chance.

Ce mois-ci, c'est au tour de Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi qui souffle sa première bougie.

Cette non-fiction, a priori totalement hors du champ de nos publications, s'est imposée à nous tant il est proche de certains thèmes abordés par Francis Berthelot, luvan, ou encore Lisa Tuttle.

C'est aussi un jalon important pour Mélanie Fazi dans sa quête et son acceptation d'elle-même.

Mélanie Fazi en parle (très bien) ici.

"Ni ouvrage militant, ni texte théorique fondateur, Nous qui n’existons pas est protéiforme. Réflexion artistique sur la musique, la littérature et le cinéma. Analyse psychanalytique et sociologique d’une différence et d’une souffrance profonde. Mais surtout le récit d’une vie, d’une acceptation et d’une recherche d’identification, de compréhension, puis finalement d’un coming out salvateur. [...]

Nous qui n’existons pas est un livre de doute, de questionnement, de découragement parfois. Mais c’est aussi pour moi un livre profondément lumineux, empli d’espoir et de bienveillance. Un livre dont le cheminement intellectuel et le processus de création a été accueilli sereinement dans l’entourage de l’autrice, et qui a libéré la parole sur les questions multiples et complexes que sont les identités de genre, l’asexualité et le rapport aux normes diverses et variées."

Pour lire l'intégralité de la critique de Paco, c'est sur Un dernier livre avant la fin du monde que ça se passe.

Et si vous voulez (re)lire le billet qui a tout déclenché, c'est par ...

Si vous êtes libraire, bibliothécaire, journaliste, blogueur ou blogueuse, vous pouvez réclamer ce SP.

Il y en aura seulement 10 en version papier. Ne traînez pas ! La version numérique est, quant à elle, disponible gratuitement et sans DRM depuis le 1er octobre.

N'oubliez pas de vous inscrire à la Dystonewsletter pour ne rien manquer des festivités.

On se retrouve le 10 du mois prochain pour le titre suivant...

 

Carpe Diem s'expose (et se dédicace)


Samedi 26 octobre 2019 : journée internationale du corbeau à Saint-Girons (09).

Lise L. animera un atelier de 10 h à 12 h 30 à la médiathèque Gaston Massat (Château des Vicomtes, 09200 Saint-Girons) sur la création de la relation texte / image (gratuit, sur inscription).

Ensuite, à 16 h 30 : séance de dédicace !

Une exposition de ses corbeaux restera en place du 26 octobre au 15 novembre 2019.

Allez-y nombreuses et nombreux.

 

 

 

Version numérique de Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi


Rendez-vous le 1er octobre 2019 !

Nous approchons du premier anniversaire de Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi et il est temps de mettre en ligne l'ebook de cette non-fiction. 

Convaincus de la portée universelle de ce texte, nous avons décidé il y a un peu plus d'an, avec l'accord de Mélanie, de le mettre en accès libre pour qu'il puisse être lu par le plus grand nombre. 

Dans une semaine, vous pourrez donc télécharger et partager la version intégrale (ePub et PDF) de Nous qui n'existons pas. Il rejoindra notre catalogue numérique garanti sans DRM... Cette version a été réalisée par Emmanuel Gob.

L'équipe Dystopia

 

 

Bourse d'aide à la création Dystopia : plus qu'une semaine pour les dossiers !


Auteurs, autrices, traductrices, graphistes Dystopia : il vous reste une semaine pour rendre vos dossiers pour la Bourse d'aide à la création 2019.

Lise L., luvan et Stéphane Perger ont envoyé leur dossier.

Quant aux mécènes, ils vont vous être envoyés par mail tout début octobre, vous aurez un petit mois pour en prendre connaissance et voter. Nous préparons déjà la Dystobourse numéro 3. Toujours partants ?

Les autres, si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire cette interview sur Un dernier livre avant la fin du monde et, pourquoi pas, nous rejoindre pour soutenir la création des Dystoartistes...

 

 

10 ans de Dystopia : 10 SP papier et 10 SP numérique à réclamer chaque mois - 3


Les 10 ans de Dystopia, c'est en juin 2020, mais nous prenons de l'avance afin de pouvoir remettre en avant notre catalogue.

L'opération 10 SP pour les 10 ans de Dystopia le 10 du mois a donc commencé en juillet avec le premier volume de l'intégrale du Rêve du démiurge de Francis Berthelot et s'est poursuivie le 10 août avec Les Soldats de la mer d'Yves et Ada Rémy (tous les SP version papier sont partis très vite, il reste quelques SP en version numérique de chaque).

Cette opération s'adresse avant tout aux libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs ou blogueuses. Si vous n'êtes rien de tout ça, vous pouvez toujours tenter votre chance...

Voici le troisième titre à réclamer pour lancer les festivités :

Chants du cauchemar et de la nuit de Thomas Ligotti, recueil de nouvelles choisies, présentées et traduites par Anne-Sylvie Homassel. Nous avons mis du temps à le réimprimer, mais il est de nouveau disponible.

Nouvelles fantastiques nihilistes et vénéneuses, dont François Angelier avait dit le plus grand bien dans Le Monde :

"Voluptueusement atroce

La lecture de Chants du cauchemar et de la nuit, l’exceptionnel recueil publié par les éditions Dystopia, le confirme. Ouvrir ce livre, c’est s’aventurer dans les fosses insondables, gravir les escaliers sans fin, vivre une expérience voluptueusement atroce. Son écriture possède le grouillement baroque et la proliférante richesse d’un Bruno Schulz (1892-1942), mais d’un Schulz nourri aux angoisses puritaines et à l’American Gothic. Par ailleurs, chez Ligotti, comme chez Lovecraft ou Brussolo, le lyrisme est indexé sur l’horreur. L’Horrible ne pétrifie pas, il libère la voix, ouvre au chant. D’où ces phrases serpentines à l’échine hérissée d’adjectifs et de métaphores contagieuses.

Il faut, à cet égard, saluer la traduction virtuose d’Anne-Sylvie Homassel..."

Pour lire toute la critique, c'est par .

Si vous êtes libraire, bibliothécaire, journaliste, blogueur ou blogueuse, vous pouvez réclamer ce SP (en précisant si vous souhaitez le recevoir en version papier ou en version numérique).

Il y en aura seulement 10 de chaque version à votre disposition. Ne traînez pas !

N'oubliez pas de vous inscrire à la Dystonewsletter pour ne rien manquer des festivités.

On se retrouve le 10 du mois prochain pour le titre suivant...

 

Avant-dernière phase de la Bourse d'aide à la création Dystopia 2019


Après quelques retards que nous allons bien vite rattraper, la Bourse d'aide à la création dédiée aux artistes qui ont travaillé au moins une fois avec Dystopia (auteurs, autrices, traductrices, graphistes...) entre dans son dernier mois de soumission des dossiers. Les artistes en question ont donc jusqu'au 30 septembre pour remplir les dossiers qu'ils peuvent nous réclamer s'ils ne les ont pas déjà ici.

La première bourse a été remportée par Léo Henry qui n'a donc pas le droit cette année de renvoyer un dossier.

Deux changements d'importance cette année : nous avons essayé de regrouper de quoi constituer 3 bourses. En plus de la principale de 3 000 €, deux de consolation (une de 2 000 € et une de 1 000 €).

Nous n'y sommes pas arrivés, mais nous avons quand même de quoi offrir la bourse de 3 000 € et une bourse de consolation de 1 000 €. Nous tenterons à nouveau l'année prochaine de regrouper 6 000 €.

Deuxième ajout cette année, les artistes pourront choisir de postuler aussi pour remporter un mois en résidence d'auteur en Normandie (nourri, logé par une de nos mécènes). Dystopia, avec ce qu'on a eu en plus pour les bourses suivantes, mais qui ne suffisait pas à atteindre 6 000 €, prendra en charge l'aller-retour.

Artistes Dystopia, à vos dossiers ! Il ne reste qu'un petit mois !

Quant aux mécènes, ils recevront tous les dossiers par mail tout début octobre et auront jusqu'au 31 octobre pour voter pour leurs projets préférés. Pas de changement pour l'attribution des points : 3 points au préféré, 2 points au suivant, 1 point ensuite avec la possibilité de ne pas attribuer de points.

Ils auront jusqu'au 31 octobre 2019 pour vous faire connaître leur vote.

Résultat de la Dystobourse 2019 : début novembre !

Nous poursuivons bien entendu cette initiative en 2020. Si vous souhaitez nous rejoindre et ainsi participer à la création des artistes Dystopia, contactez-nous.

 

 

Nouveaux points de vente


De nouvelles libraires nous référencent ! Vous pouvez dorénavant y trouver ou commander nos livres ainsi que ceux du Visage Vert, des Règles de la nuit et des éditions Scylla.

Espace Culturel Leclerc Baléone
Centre commercial Grand Ajaccio Baléone
20167 Sarrola-Carcopino

Librairie Lettre et Merveilles
18, place du grand Martroy
95300 Pontoise

Librairie L'Utopie
307, rue du faubourg Saint Antoine
75011 Paris

Librairie Quilombo
23, rue Voltaire
75011 Paris

Librairie Les Mots Bleus
13, rue Pierre Bouvier
69270 Fontaines-sur-Saône

De plume & d'Épée
4, rue de la Loi
38460 Crémieux

Un grand merci à toutes et à tous !

 

Opé 10 SP des Soldats de la mer


C'est (presque) terminé ! Tous les SP version papier du Soldats de la mer d'Yves et Ada Rémy ont été réclamés et attribués. Ils seront postés vendredi 16 août.

En revanche, il reste encore des SP de la version numérique (formats ePub et PDF). N'hésitez pas !

Vous pouvez lire deux nouvelles de ce recueil à n'importe quel moment :
- Suicide par imprudence
"Chut ! Mon lieutenant" au sein de l'Anthologie numérique éternelle avec 4 autres nouvelles et les premiers chapitres de Sur le fleuve de Léo Henry et Jacques Mucchielli

Le tout étant en téléchargement gratuit. 

Bonne lecture !

 

 

Billets plus anciens