Dystopia
Adar - retour à Yirminadingrad, le financement participatif

Dernières nouvelles de Dystopia

Nouvelles contreparties

Publié le 07/02/2016 dans Actualité

 

Vous lisez en numérique ? Ceci est pour vous !

Ce week-end, nous venons d'ajouter à notre crowdfunding Yirminadingrad la contrepartie "catalogue numérique Dystopia". 

Grâce à Emmanuel Gob qui a rejoint l'équipe et nous a permis de rattraper notre retard de publications, nous avons donc mis en ligne ces dernières semaines :

Tadjélé - Récits d'exil de Léo Henry, Jacques Mucchielli, Stéphane Perger et Laurent Kloetzer
Cru de luvan
Les Chambres inquiètes de Lisa Tuttle, recueil composé et traduit par Nathalie Serval
Dernières nouvelles d’Œsthrénie d'Anne-Sylvie Salzman
Chants du cauchemar et de la nuit de Thomas Ligotti, recueil composé et traduit par Anne-Sylvie Homassel
Le Mont 84 d'Yves et Ada Rémy

Tous nos livres sont sans DRM et en vente en exclusivité sur notre site.

Attention : cette contrepartie à 96€ (pour acheter la totalité du catalogue numérique) fonctionne en deux temps comme celle à 275€ pour le catalogue papier. En cliquant dessus, vous ajoutez dans un premier temps tous les titres Dystopia et ensuite vous supprimez tous ceux que vous avez déjà ou ne souhaitez pas acquérir. 

Un grand merci à Emmanuel Gob pour sa réactivité. Vous pouvez le contacter ou consulter ses travaux pour les autres éditeurs sur son site LEC Digital Books.

 

***


Appel aux blogueuses et blogueurs !

Vous aimez ou souhaitez découvrir Dystopia ? 
Vous aimez les livres numériques ?
Contactez-nous !
Nous avons d'honnêtes propositions à vous faire...

 

 

Focus auteurs : David Calvo

Publié le 05/02/2016 dans Actualité

 


Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus David Calvo

Les deux derniers romans de David Calvo ont été publiés par La Volte : Elliot du Néant et Sous la colline. Ils donnent un bon aperçu de l’imagination sans limite de l’auteur :

« Hypnotique, Elliot du Néant se lit comme les films de David Lynch se regardent. On a parfois l’impression de ne plus savoir où l’auteur nous emmène et on pourrait le relire indéfiniment pour trouver à certains passages un sens différent à chaque fois. Les évènements se succèdent comme dans les rêves, l’étrange ne surprend personne.

On croisera une galerie de personnages tous plus délurés les uns que les autres, tels le proviseur Plouffe et son obsession de Mallarmé, le surveillant Fink et le professeur Cyldrid en conflit permanent au sujet des fées et de Dieu, les tortues et leur mémoire de 30 secondes, l’inaccessible Elliot, le morse Hinrik qui ne sait plus nager et le macareux Eigill qui ne sait plus voler, l’Islande et sa magie des anciens mythes et légendes et surtout l’omniprésence de Nik Kershaw et de sa chanson The Riddle. À la manière de la madeleine de Proust, vous ne pourrez plus jamais entendre cette chanson sans retomber dans le néant.

Il y a quelque chose de notre imaginaire d’enfant dans la vision de Bracken, une touche de Lovecraft lorsqu’il est aspiré par la faille, un clin d’oeil à Alice au pays des merveilles quand il tombe dans le néant, le tout baigné dans une noirceur latente. » Les Voltés Anonymes

 

« Étrange et fascinant. Voilà les deux mots qui viennent à l’esprit à la lecture de Sous la Colline. David Calvo immerge son héroïne (et le lecteur) dans un lieu a priori parfaitement balisé. Mais il en sourd une atmosphère tout à fait particulière où l’esprit de son génial et controversé créateur semble avoir convoqué des puissances millénaires. Le Corbu s’y transforme peu à peu en un creuset où les mythes grecs et chrétiens se conjuguent aux forces de la Nature. Où les principes féminins immémoriaux semblent avoir imprégné l’esprit de l’architecte.

L’écriture de David Calvo, toute en contrastes et fulgurances, tour à tour précise et flottante, poétique et elliptique rend magnifiquement cette ambiance onirique. Ce quasi-huis clos au sein de la cité, véritable visite guidée de ses coutumes et de ses mystères, n’a rien à envier aux plus étranges fantasy urbaines. N’y manque presque qu’une traditionnelle carte que Colline – et c’est bien là le cœur du roman – ne peut qu’essayer de deviner pour accéder à l’essence du lieu. » Charybde 3

***

Objectif du mois de février : franchir les 50 %

139 contributions ont permis de réunir 12 447 € soit 42,85 %.

Lorsque nous aurons atteint 44,58 % pour être très précis, Adar – Retour à Yirminadingrad sera entièrement financé. Nous attaquerons ainsi la partie du financement qui permettra la réédition de Yama Loka terminusUn petit effort !

 

Focus auteurs : Stéphane Beauverger

Publié le 04/02/2016 dans Actualité

 

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane Beauverger, David Calvo, Alain Damasio, Mélanie Fazi, Vincent Gessler, Sébastien Juillard, Laurent Kloetzer, luvan, Norbert Merjagnan, Jérôme Noirez, Anne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (qui est désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus Stéphane Beauverger

Stéphane Beauverger a quatre romans à son actif : la trilogie Chromozone puis Le Déchronologue (tous publiés par La Volte puis repris par Folio SF).

Grâce à La Volte - que nous remercions - c’est cette trilogie que nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir dans le cadre de notre campagne de financement participatif Yirminadingrad :

1/ Chromozone
2/ Les Noctivores
3/ La Cité Nymphale (avec CD de HINT)

« Dans un futur proche, le virus Chromozone a rendu inutilisables tous les supports électroniques, de façon durable voire définitive... […] Les compagnies commerciales ne sont pas mortes pour autant. La société Karmax a développé un système de communication non électronique mais très performant : la « phérommunication », qui utilise efficacement le langage des phéromones. Une méthode de communication, mais aussi, bien sûr, de manipulation... […] Voilà encore un roman de science-fiction francophone ambitieux et de tout premier plan, agréablement rythmé par les photomontages de Corinne Billon qui illustrent chaque phrase reprise en tête de chapitre. Tout comme La Horde du contreventChromozone surprend et tranche nettement avec la production habituelle. A lire absolument. » Pascal Patoz

Les versions de La Volte sont illustrées (intérieur et extérieur) par Corinne Billon que vous connaissez déjà bien puisque c’est elle (en duo avec notre maquettiste Laure Afchain) qui a dessiné les couvertures de tous les livres d’Yves et Ada Rémy publiés par Dystopia.

Après cette trilogie, Stéphane Beauverger s’offre un enthousiasmant roman mêlant piraterie et voyages temporels, Le Déchronologue, apportant une fois de plus la preuve que l’imaginaire français n’a rien à envier aux  Anglo-Saxons…

***

Objectif du mois de février : franchir les 50 %

136 contributions ont permis de réunir 11 772 € soit 40,52 %.

Lorsque nous aurons atteint 44,58 % pour être très précis, Adar – Retour à Yirminadingrad sera entièrement financé. Nous attaquerons ainsi la partie du financement qui permettra la réédition de Yama Loka terminus. C’est à portée de quelques clics !

La Volte et Dystopia à la Maison de la poésie

Publié le 03/02/2016 dans Actualité

 

Dans le cadre de la troisième session des rencontres avec "l'édition alternative" organisées par Jean-Luc André d'Asciano, La Volte et Dystopia seront invités à la Maison de la poésie.

Les invités : Stéphane Beauverger, Philippe Curval, Mathias Echenay ainsi qu'Yves et Ada Rémy.

Au programme : présentation des maisons, débats, lectures par la comédienne Lyn Thibault...

Rendez-vous lundi 15 février à 20h au Passage Molière, 157 rue Saint-Martin 75003 Paris (métro : Rambuteau ou RER Les Halles).

ATTENTION : Inscriptions obligatoires ici.

Yirminadingrad à la Salle 101

Publié le 02/02/2016 dans Actualité

 

Mardi 9 février à partir de 19h30 : enregistrement spécial de la Salle 101 à la librairie Charybde autour de Yirminadingrad avec Léo Henry, Stéphane Beauverger, Laurent Kloetzer et sous réserve Mélanie Fazi et Anne-Sylvie Salzman. 

Voici le lien vers l'événement Facebook pour vous inscrire et partager.

Venez nombreux !

***

La seconde moitié de la campagne de financement débute avec presque 40% de l'objectif atteint : 131 contributeurs ont permis de récolter 11 441€. Les contributions ajoutées il y a une dizaine de jours commencent à partir. Profitez-en pour découvrir ou redécouvrir les douze auteurs qui ont fait Adar - Retour à Yirminadingrad.

Allez, on y va ! On lâche rien !

Adar - Retour à Yirminadingrad : la première de couverture

Publié le 29/01/2016 dans Actualité

 

Voilà la première de couverture de Adar - Retour à Yirminadingrad signée Stéphane Perger comme les dessins intérieurs. Demain, on vous montre la totale !

Nous arrivons à la fin de la première moitié de la campagne de financement participatif et 115 contributeurs ont permis de récolter 10 643€, soit 36,64% de l'objectif.

Objectif de février : atteindre 50%

Le remplissage de la jauge d'un crowdfunding ne se déroule pas de manière linéaire (surtout lorsqu'elle se déroule sur plusieurs mois). Sur les quinze derniers jours, on observe un emballement et il n'est pas rare que 10% de l'objectif soit fait dans la toute dernière journée. 

Nous estimons donc que si nous atteignons 50% en février, cette accélération de fin de campagne nous permettra d'obtenir les 50% restants sur le dernier mois. La vente des 13 originaux de Stéphane Perger nous y aidera grandement. Rendez-vous samedi 27 février à 12h. Vous trouverez aussi la contribution Affiche A3 Dystopia d'après un dessin de Stéphane Perger à 75€ (sérigraphie limitée à 100 exemplaires) qui a été ajoutée la semaine dernière...

En attendant, si vous le souhaitez, n'attendez pas pour participer, pour parler autour de vous de Yirminadingrad et de ce projet

Grand Prix de l'Imaginaire 2016 : la première sélection

Publié le 28/01/2016 dans Actualité

La première sélection au Grand Prix de l'Imaginaire 2016 vient d'être dévoilée et c'est avec joie que nous apprenons qu'Abîme du Rêve de Francis Berthelot, neuvième et dernier roman du cycle Le Rêve du démiurge (coédité avec Le Bélial') est sélectionné deux fois :

Catégorie Roman francophone
et
Prix spécial pour "l'achèvement et l'édition intégrale du Rêve du démiurge"

***

Et du côté des éditions Scylla (éditeur diffusé et distribué par l'association Dystopia), deux sélectionnés aussi :

Il faudrait pour grandir oublier la frontière de Sébastien Juillard dans la catégorie Nouvelle francophone
et
Laurent Rivelaygue pour l'illustration de couverture de Roche-Nuée de Garry Kilworth pour le Prix Wojtek Siudmak du graphisme

La liste complète est ici.

Rendez-vous dans quelques semaines pour la short-list et le 15 mai prochain pour connaître les lauréats...

Nouvelle contrepartie : sérigraphie de Stéphane Perger

Publié le 26/01/2016 dans Actualité

Le week-end dernier, nous avons ajouté plusieurs nouvelles contreparties : certains livres des auteurs qui ont participé à Adar - Retour à Yirminadingrad (nous y reviendrons au cours de la seconde moitié de cette campagne), mais aussi une sérigraphie A3 d'après ce dessin de Stéphane Perger qu'il avait réalisé pour les 5 ans de l'association Dystopia pour le webzine Un dernier livre avant la fin du monde.

Tirage limité à 100 exemplaires pour cette contrepartie à 75€. Vous aimez ce que fait Stéphane Perger ? Pourquoi se priver ?

Adar - Retour à Yirminadingrad : Treizième et dernier dessin

Publié le 22/01/2016 dans Actualité


Voici le dernier des treize dessins qui forment le socle du recueil Adar - Retour à Yirminadingrad.

Pour conclure la présentation de la partie graphique du projet, nous dévoilerons l'illustration de couverture la semaine prochaine, Stéphane Perger étant toujours aux pinceaux.

Pour celles et ceux qui souhaitent s'offrir un (ou plusieurs) de ces treize originaux pour soutenir ce projet, vous pouvez désormais faire votre choix. Ils constitueront les contributions ultimes de cette campagne et seront vendus 1 000€ chacun (format A4 et livrés sous cadre).

Leur mise en vente lancera le dernier mois de campagne : samedi 27 février à partir de 12 heures.

En attendant, nous allons ajouter ce week-end plusieurs contreparties qui devraient nous faire franchir un nouveau cap symbolique : celui des 10 000€.

Rendez-vous ici et nulle part ailleurs...

Billets plus anciens »

Propulsé par Biblys