Dystopia

Actualité

On reparle du Mont 84

Et c'est sur SciFi-Universe que ça se passe avec une critique enthousiaste de Nathalie Z. du roman d'Yves et Ada Rémy :

"Le Mont 84 est écrit par Yves et Ada Rémy qui manient la langue avec finesse pour une immersion dans leur univers réussie. L’ambiance policière, la course poursuite et l’action sont autant au cœur du roman que la psychologie du jeune homme embarqué dans une quête de violence déchainée."

Pour lire le billet complet, vous pouvez cliquer ici !

10 ans de Dystopia : 10 SP papier et 10 SP numérique à réclamer chaque mois - 17


Pour nos 10 ans, les festivités du 10 du mois se poursuivent ici. On ne nous arrête plus !

Cette opération s'adresse avant tout aux libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs ou blogueuses. Si vous n'êtes rien de tout ça, vous pouvez toujours tenter votre chance.

Premier titre de notre collection graphique - Le Dystographe - Carpe Diem de Lise L. est une ode à la vie (à la mort surtout) et dépeint la vie de tous les jours de corbeaux pas si mignons que ça...

Humour noir, satire sociale et caniches écrasés sont au rendez-vous...

Si vous êtes libraire, bibliothécaire, journaliste, blogueur ou blogueuse, vous pouvez réclamer ce SP (version papier uniquement pour ce titre).

La VPC continue durant le confinement


Durant le confinement - et tant que La Poste maintient son activité - le service de vente par correspondance est maintenu.

Vous pouvez donc recevoir chez vous (ou envoyer à une autre personne en nous le précisant) tous les livres publiés par Dystopia, bien entendu, mais aussi tous ceux du Visage Vert, de Callidor, des Règles de la nuit et des éditions Scylla.

Vous ne pouvez pas tomber en panne de lecture.

À vos paniers !

 

Chants du cauchemar et de la nuit dans les Chroniques de l'Imaginaire

Sam Therapy, pour les Chroniques de l'Imaginaire, s'est penché sur Chants du cauchemar et de la nuit, le recueil de Thomas Ligotti traduit par Anne-Sylvie Homassel. Et il semble que la rencontre ait laissé une belle impression :

"Ce recueil m'a séduit, ou disons plutôt, fasciné. La plume de Ligotti est singulièrement efficace pour dépeindre avec une sorte de délectation contagieuse les scènes les plus malsaines et les plus terribles. Pour peu que l'on accepte de se plonger dans des textes particulièrement sombres et éprouvants, davantage peut-être même que ceux de Lovecraft, ce livre est un excellent choix."

Pour lire la chronique complète, vous pouvez cliquer ici !

10 ans de Dystopia : 10 SP papier et 10 SP numérique à réclamer chaque mois - 16


On poursuit l'opération "10 SP le 10 du mois pour les 10 ans de Dystopia".

Cette opération s'adresse avant tout aux libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs ou blogueuses. Si vous n'êtes rien de tout ça, vous pouvez toujours tenter votre chance.

L'Anthologie 01 a pour but de donner à lire un peu plus des auteurs que vous avez découverts chez Dystopia et d'en découvrir d'autres qu'on aime tout autant.

Voici le sommaire :

  • Lisa Tuttle : Le vieux M. Boudreaux (texte repris dans la version Folio SF d'Ainsi naissent les fantômes)
  • Jean-Marc Agrati : BLANCHE-NEIGE
  • Yves et Ada Rémy : Coups de pistolet dans la forêt
  • Robert Holdstock et Garry Kilworth : L'arbre aux épines
  • Jacques Mucchielli : Journal anticipé d'un écrivain mythomane (inédit)
  • Benjamin Dromard : Interview de Léo Henry, Jacques Mucchielli et Stéphane Perger (inédit)
  • Henry/Mucchielli : Premières pages de Sur le Fleuve (à l'époque, le roman n'était disponible qu'en version numérique)

Comme l'évoque la couverture de Laurent Rivelaygue, c'est à la fois un ticket d'entrée dans notre catalogue et un pass pour un tour supplémentaire...

Si vous êtes libraire, bibliothécaire, journaliste, blogueur ou blogueuse, vous pouvez réclamer ce SP (en précisant si vous souhaitez le recevoir en version papier ou en version numérique).

Et on se retrouve le 10 du mois prochain !

 

Stocks Callidor bien transférés


Les précommandes des deux nouveautés Callidor sont terminées depuis quelques jours. Elles seront postées dans le courant de la semaine prochaine. 

Quant au fonds de l'éditeur, à ses trois réimpressions et bien entendu à ses deux nouveautés, tout a bien été réceptionné vendredi soir.

Les envois aux libraires commencent cette semaine.

 

Jydérie en approche


Les deux jeux de rôle qui inaugureront la collection Jydérie sont en cours de finalisation ! Les maquettes sont quasiment terminées, les illustrations intérieures sont magnifiques… encore quelques derniers détails à régler et ils seront prêts à partir chez l’imprimeur.

Quant aux couvertures, les voici : "Je suis une légume" s'est emparée de Bois Dormant – vivre avec les ronces de Melville ; Laurent Rivelaygue de La Clé des nuages / La Clé des songes de Felix "kF" Beroud et Côme Martin. Nous vous laisserons découvrir le reste de chaque illustration quand vous aurez les livres en main... vous ne serez pas déçus.

 


Ouverture des précommandes : en janvier prochain !

Si vous êtes libraire, journaliste, blogueur ou blogueuse et que vous souhaitez lire les textes avant leur sortie, nous vous enverrons le PDF de la maquette sur simple demande par mail.

Encore quatre petits mois d'attente... pour en finir avec 2020 et commencer 2021 en beauté.

 

Précommandes des nouveautés Callidor ouvertes !


À partir du 1er octobre, Dystopia prendra en charge la diffusion et la distribution de Callidor. Vous pouvez donc recevoir chez vous ou passer récupérer à la librairie Scylla n'importe quel titre des éditeurs dont s'occupe l'association.

Vous pouvez aussi précommander les deux nouveautés à paraître le 15 octobre prochain :
Le Fort intérieur de Stella Benson
Soroé, reine des Atlantes de Pierre-Barthélémy Gheusi & Charles Lomon

(forfait de 3 € de participation aux frais d'emballage et de port que vous achetiez 1 ou 10 livres via le Dystosite).

Tout le catalogue Callidor est disponible ici. Vous avez jusqu'au 1er octobre minuit pour valider vos commandes pour les deux nouveautés.

 

 

Une chronique sur Ainsi naissent les fantômes

Sur mes brizées est parti à la découverte d'Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle. Et bien lui en a pris, puisque le recueil semble avoir vaincu ses réticences initiales :

"Lisa Tuttle s’y entend pour braquer sa lampe torche sur les zones d’ombre de notre quotidien. Elle aime faire voler en éclats notre environnement rassurant et voir déraper nos vies ordinaires vers d’insondables et inquiétants gouffres d’incertitude, au fond desquels les pires terreurs peuvent se cacher."

 

Pour lire la chronique complète, vous pouvez cliquer ici !

10 ans de Dystopia : 10 SP papier et 10 SP numérique à réclamer chaque mois - 15


Pour nos 10 ans, les festivités du 10 du mois se poursuivent ici.

Cette opération s'adresse avant tout aux libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs ou blogueuses. Si vous n'êtes rien de tout ça, vous pouvez toujours tenter votre chance.

Après Cru, luvan compose un deuxième recueil avec pour thème principal les migrations dues au réchauffement climatique et le monde tel qu'il peut devenir. 

Few of us se divise en trois parties "Pendant", "Après" et "Plus tard", commence dans le fantastique et bascule dans une anticipation toute personnelle.

Anne sur Un dernier livre avant la fin du monde en disait ceci :

"Ce recueil oscille entre fantastique et anticipation, entre éléments contemporains et atmosphère post-apocalyptique. Comme chez Volodine par exemple, on trouve les échos sourds de révolutions avortées, de guerres passées mais jamais vraiment terminées (“Pierre-Feuille-Ciseaux”), mais aussi les échos de catastrophes à venir, de nouvelles maladies dont les signes avant-coureurs n’alertent que les fous qui y prêtent attention (“Nul n’est prophète”). De nombreux indices font également signe vers notre présent : l’itinéraire d’une clandestine latino-américaine dans le désert frontalier (“L’ombre”), une opération hybride de déminage et de fouilles archéologiques en Érythrée (“Mahrem”), les vestiges sordides d’un complexe olympique à Athènes (“L’ombilic”)… Autant de références à une actualité terrible et parfois insoutenable. Mais aussi, systématiquement, le souci de donner la parole aux perdant.e.s, aux orphelin.e.s des récits officiels et à cell.eux qui lui résistent.

[...]

luvan atteint ainsi, peut-être, le plus haut degré du fantastique : celui où la langue seule est tangible, au point qu’elle prend le pas sur le réel comme seul compas du vrai. On rejoint là, au fond, une des fonctions du langage, qui de fait modèle la réalité – en ça, rappelons-le, le langage est idéologique. En ça aussi, donc, la littérature, quand elle explore de nouvelles manières de raconter des histoires, plutôt que de resservir les mêmes structures, les mêmes vieux modèles pour dire et faire les mondes, est création politique."

Si vous êtes libraire, bibliothécaire, journaliste, blogueur ou blogueuse, vous pouvez réclamer ce SP (en précisant si vous souhaitez le recevoir en version papier ou en version numérique).

Il y en aura seulement 10 de chaque version à votre disposition. Ne traînez pas !

N'oubliez pas de vous inscrire à la Dystonewsletter pour ne rien manquer des festivités.

On se retrouve le 10 du mois prochain pour le titre suivant...

 

  Page 2 sur 32